Crocodile - 2000


Des teenagers débiles de 25 piges se font bouffer par un crocodile en carton ou en très mauvaise image de synthèse...

crocodile_2000_hopper

Etre fan de Tobe Hooper est un vrai sacerdoce, avec de terribles épreuves et parfois même des humiliations. Acceptons la dureté de la vie, soyons maso et affrontons, les dents serrés, cet infâme, cet ignoble Crocodile.

images

Crocodile est une production Nu Image qui fut pendant longtemps LE pourvoyeur de gros nanars du direct-to-video :  Special Force USA, Cyborg Cop ou Shark Attack III.

Et ce Crocodile, signé Tobe Hooper, à ne pas confondre avec l'illustre Crocodile de la Mort de 1976, a toutes les tares de ce genre de production : histoire toute naze, scènes prévisibles à cinquante kilomètres à la ronde, vannes débiles, acteurs de trente-sixième zone et effets spéciaux tout pourris.

croco33

Si on consent à se dire que tout ça n'est pas très sérieux, on peut prendre plaisir à voir le croco bouffer tous ces débiles. Et puis, c'est vrai, le trappeur du bayou a une bonne trogne digne de figurer dans un Texas Chainsaw (le 4 de préférence) et le crocodile se prend même à un moment pour flipper le dauphin, ce qui est toujours très amusant... Le coté nanar est là, comme un petit fumet pas désagréable... Mais que c'est long entre chaque attaque !


crocodile_2000_01_g

Si par contre, on est de mauvais poil ou d'humeur dépressive, le spectacle offert devient vite une vraie souffrance, un calvaire...

Surtout pour ceux qui ne comprennent pas ce qui pousse Tobe Hooper à tourner parfois n'importe quoi, n'importe comment.